Archdiocese of Ottawa-Cornwall

Ce dimanche, nous retrouvons Jean Baptiste qui proclame « un baptême de conversion pour le pardon des péchés » (Mc 1,4). Mais Jean risque d’être encore une fois « la voix de celui qui crie dans le désert » (Mc 1,3). Non plus le désert de Judée, mais notre propre désert. Habitués que nous sommes à entendre l’invitation « préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers » (Mc 1,3), nous risquons de ne plus l’écouter. Enfermés dans le désert de nos souffrances, de nos occupations et du bruit de notre monde, nous laisserons-nous plonger, baptiser dans le feu d’amour de notre Dieu?

Dans la deuxième lecture, Pierre nous rappelle que « le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse […]. Au contraire, il prend patience envers vous, car il ne veut pas en laisser quelques-uns se perdre, mais il veut que tous parviennent à la conversion » (2 P 3,9). Profitons donc du temps de l’Avent pour ouvrir nos cœurs et y préparer ainsi la venue du Seigneur. Il y a trois venues du Christ, celle de Noël, celle de la fin des temps et celle du quotidien. « Cette venue intermédiaire est vraiment comme la voie par laquelle on passe de la première à la dernière » (Saint Bernard). « Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, et donne-nous ton salut » (Ps 84,8).

+Bishop Yvan Mathieu

Méditation pour le 2e dimanche de l’Avent – avec Mgr Yvan Mathieu

Welcome to the Archdiocese

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.